Une soirée pleinement méritée - Maggy Stafford
Maggy Stafford

Depuis toute petite, j'aime écrire. J'ai un journal intime qui m'accompagne depuis plus de 10 ans maintenant. Mon besoin de communiquer ne cessant de grandir, j'ai voulu le transporter ici. J'ai tellement de choses à dire, il y a tellement de choses qui me passionnent, qui m'inspirent que je souhaite les partager avec vous. L'idée de vous savoir là, à me suivre, à lire mes aventures, mes critiques, mes idées fera en sorte que je souhaiterai partager de plus en plus avec vous tous. J'espère que vous aurez autant de plaisir à me lire que j'en aurai à vous écrire.

Une soirée pleinement méritée

Une soirée pleinement méritée - Maggy Stafford

Avec ma nièce, j’étais allé dans une fête foraine, et nous en étions revenus aussi fatigués l’une que l’autre, alors que je n’étais monté dans aucun manège, ni fait aucune des attractions. J’avais marché avec la petite pendant trois heures, presque quatre. Elle avait adoré cette sortie, à en croire le récit détaillé qu’elle faisait à sa mère, mais je l’avais vue bailler dans la voiture, quand je l’ai raccompagnée. Elle avait gagné un énorme dinosaure vert et des petits jouets en plastique. Sa mère avait été très contente de voir que sa fille s’était autant amusée, mais les cadeaux, surtout le toutou, étaient encombrants et elle ne savait pas où les placer dans la chambre minuscule de l’enfant. Avec un peu d’inventivité, j’ai réorganisé l’espace de cette petite pièce et les nouveaux jeux de la petite ont finalement, pu être rangés.

Puisque de nouveaux documents concernant ma retraite étaient arrivés chez moi,, j’ai donc pris un rendez-vous avec le conseiller qui s’occupe de ma planification financière St-Lambert. C’était un après-midi, un vendredi, et j’étais passé voir ma sœur, quand je suis revenu de cette rencontre. Elle avait un problème avec des tuyaux d’évacuation, et elle ne parvenait pas à avoir un plombier disponible immédiatement. J’ai tenté de l’aider et, à tous les deux, nous sommes parvenus à réparer l’origine de la fuite d’eau. À ce moment, ma nièce était partie en vacances chez son père. Ma sœur, elle, avait profité de cette absence pour faire quelques modifications dans son condo. Les armoires de la cuisine ont été triées, nettoyées, rangées. Les manteaux, les robes, les pantalons et les chaussures, qui n’allaient plus à la petite, ont été donnés à des associations dont le but est de redistribuer ces dons aux plus démunis. Après ce rangement, nous avions envie de nous détendre.

J’ai invité ma soeur à venir chez une amie, qui organisait une soirée pour ses quarante ans. J’avais quelques changements à faire dans ma tenue. Je suis revenu chercher ma sœur vers six heures et demie. Elle s’était apprêtée avec beaucoup d’élégance. Sa robe noire, simple, était mise en valeur par un sautoir en perles et un maquillage discret. Je lui ai conseillé de mettre une autre paire de chaussures, car ses talons aiguilles s’enfonceraient dans la pelouse. Mon amie avait projeté une fête dans sa magnifique cour. Elle m’écouta, et elle ne le regretta pas. Elle se chaussa de ballerines, moins raffinées, mais plus confortables et, surtout, plus adaptées au lieu où nous allions.