Une semaine incroyable - Maggy Stafford
Maggy Stafford

Depuis toute petite, j'aime écrire. J'ai un journal intime qui m'accompagne depuis plus de 10 ans maintenant. Mon besoin de communiquer ne cessant de grandir, j'ai voulu le transporter ici. J'ai tellement de choses à dire, il y a tellement de choses qui me passionnent, qui m'inspirent que je souhaite les partager avec vous. L'idée de vous savoir là, à me suivre, à lire mes aventures, mes critiques, mes idées fera en sorte que je souhaiterai partager de plus en plus avec vous tous. J'espère que vous aurez autant de plaisir à me lire que j'en aurai à vous écrire.

Une semaine incroyable

Une semaine incroyable - Maggy Stafford

Avec mes amis, nous parlions souvent de partir en vacance ensemble, mais le projet n’a jamais pu se concrétiser. Il y avait toujours un empêchement, soit quelqu’un avait déjà prévu de partir en vacance en famille, soit quelqu’un était tombé malade. Sur un coup de tête, mes amies et moi avions décidé de partir pour une semaine à la plage, on s’était dit que si on partait à l’improviste, il n’y aurait surement pas d’empêchement. Nous sommes donc partis un vendredi soir, en laissant maris et enfants à la maison. Nous avions voulu partir en voyage rien que nous trois depuis tellement longtemps qu’on voulait que les choses se passent bien. Toutefois, plus nous nous efforcions de nous amuser, plus les choses se compliquaient. D’abord, au milieu de nulle part, les pneus de la voiture ont crevé. Vu qu’aucune d’entre nous ne savait comment changer une roue, nous avions dû attendre le dépanneur cinq heures avant de pouvoir repartir. Après cela, lorsqu’on était arrivé à destination, l’hôtel dans lequel nous devions séjourner a oublié de prendre notre réservation. Ainsi, nous avions dû dormir dans la voiture les deux premiers jours. Le troisième jour, nous avions pu acquérir une chambre dans un hôtel que je qualifierais de bas de gamme et assez glauque. Il avait même notre voisin s’amusait à jouer à effectuer l’inspection camera canalisation, les bruits qu’il faisait en voyant les images nous avaient empêché de dormir pendant quatre nuits qu’on a passées là-bas. Mon amie Caroline après des jours d’insomnie est donc allée voir notre voisin. Je ne sais pas ce qu’ils s’étaient dit, mais je me souviens qu’après cela, le monsieur n’a plus recommencé et durant la dernière nuit, nous avions pu dormir. Le dernier jour, mon ami a fait une crise d’asthme et vu qu’on était parti à l’improviste, elle avait oublié son inhalateur. Heureusement qu’il y avait un infirmier qui passait par là, il a pu nous aider à l’emmener d’urgence à l’hôpital. C’était plus de peur que de mal, car après quelques soins, le médecin nous a laissé sortir. Bref, après cinq jours de malchance, nous sommes rentrées chez nous, fatiguées. Sur le chemin du retour, je me souviens avoir pensé qu’il ne manquerait peut-être plus que la voiture tombe en panne,  quelques minutes après, la voiture est réellement tombée en panne. C’est là que je me suis mise à rire, toute la semaine avait été incroyable, mes amies eux aussi ont ri avec moi. Nous avions pu repartir après avoir attendu le dépanneur pendant deux heures. Même si les vacances n’étaient pas tout à fait comme on avait espéré, nous avions quand même passé du bon temps ensemble.