Fabrication de chandelles et de cosmétiques - Maggy Stafford
Maggy Stafford

Depuis toute petite, j'aime écrire. J'ai un journal intime qui m'accompagne depuis plus de 10 ans maintenant. Mon besoin de communiquer ne cessant de grandir, j'ai voulu le transporter ici. J'ai tellement de choses à dire, il y a tellement de choses qui me passionnent, qui m'inspirent que je souhaite les partager avec vous. L'idée de vous savoir là, à me suivre, à lire mes aventures, mes critiques, mes idées fera en sorte que je souhaiterai partager de plus en plus avec vous tous. J'espère que vous aurez autant de plaisir à me lire que j'en aurai à vous écrire.

Fabrication de chandelles et de cosmétiques

Fabrication de chandelles et de cosmétiques - Maggy Stafford

Avec précaution, j’ai versé la cire que j’avais dans le bain-marie. Les moules à bougie se remplirent doucement, et j’ai calé correctement les mèches avant de ne plus toucher à ces fragiles chandelles. Elles le sont tant qu’elles n’ont pas séché. J’aime sentir les odeurs de cire chaude mélangées aux senteurs que j’ajoute dans mes préparations, comme de l’huile essentielle de lavande ou un macérât à la vanille. J’ai laissé de côté les bougies fraîches et je me suis mise à préparer des soins de cosmétique naturelle. Je connais les proportions pour fabriquer moi-même des crèmes, des lotions, des laits corporels ou pour le visage. Avec de l’huile de coco et de l’hydrolat de rose, je fabrique une lotion pour le corps, merveilleuse. Un peu de menthe associée à de l’argile et j’ai un masque très efficace contre les boutons. Manon, à qui j’avais demandé les coordonnées d’un poseur clôture ornementale en aluminium, afin de sécuriser notre nouvelle piscine creusée, apprécie cette lotion. Ce fut une des premières à me demander la raison de ce choix, faire moi-même mes produits cosmétiques.

Je me suis lancée dans la création de ces soins, car je voulais avoir une qualité très haute. Plutôt que de ne pas connaître exactement la composition des produits que je mets sur le corps, je préfère les fabriquer avec des ingrédients dont je connais la provenance. De plus, je mesure leur efficacité rapidement. J’utilise, en alternance, de l’huile de roses, de coco, d’amande ou d’abricot comme crème de jour. Celle que j’ai choisie, je l’émulsionne avec de l’eau de lavande, connue depuis la Rome antique pour ses multiples vertus. Je change aussi d’hydrolat régulièrement, tout comme pour les huiles, car la peau s’habitue. Pour que les produits naturels agissent au mieux, les alterner est important.

J’ai découvert plusieurs recettes de beauté dont je ne peux plus me passer. Un gommage à l’huile d’olive et au sucre, aromatisé à l’huile essentielle de menthe, fait partie de ces produits efficaces et que je peux refaire facilement. Un bain au lait d’avoine, au gros sel et au bois de rose, chaque semaine, est aussi un de mes secrets de beauté. En sortant de ce soin complet, je sèche ma peau avec attention et j’applique une huile hydratante. Pour mes cheveux, je ne les lave qu’avec des shampoings de très bonne qualité et je les rince avec un jet d’eau froide, sur les pointes. Un massage du cuir chevelu est aussi le bienvenu pour aérer ma chevelure.